Conduite Accompagnée

La conduite accompagnée permet de passer son permis de conduire à partir de 15 ans, grâce à l'accompagnement d'un conducteur confirmé. Pour s'inscrire à une conduite accompagnée, il faut tout d'abord réussir l'examen du code de la route, et suivre une formation pratique de conduite de 20h dispensée par un professionnel en auto-école. Après une évaluation favorable du moniteur d'auto-école, le candidat à la conduite accompagnée doit désigner un tuteur qui supervisera la conduite. 

Quelles sont les conditions pour commencer une conduite accompagnée ? 

- Quelle est la durée d'une période de conduite accompagnée ?

- Combien dure la durée probatoire après une conduite accompagnée ?


La conduite accompagnée

La conduite accompagnée est une étape importante vers l'obtention du permis. Si elle n'est pas obligatoire, elle permet cependant aux jeunes conducteurs de se familiariser avec la route et ses dangers.

Quel est l'âge requis pour la conduite accompagnée ?

Depuis le 1er novembre 2014, l'âge requis pour la conduite accompagnée est passé de 16 ans à 15 ans. Proportionnellement, les jeunes candidats au permis de conduire et ayant fait la conduite accompagnée pourront passer leur permis dès 17 ans et demi. Ils pourront ainsi conduire dès le premier jour de leur majorité.

Combien de kilomètres est-il obligatoire de parcourir pour valider la conduite accompagnée ?

Les jeunes conducteurs doivent parcourir 3 000 kilomètres lors de leur conduite accompagnée. La conduite accompagnée permet de réduire la période probatoire du permis de conduire à 2 ans. Sans la conduite accompagnée, cette période probatoire est de 3 ans. La conduite accompagnée permet également de réduire le coût d'une formation pratique à la conduite.

Qui peut accompagner le jeune conducteur lors de la conduite accompagnée ?

L'accompagnateur de la conduite accompagnée doit avoir plus de 28 ans, et titulaire de son permis de conduire depuis plus de 5 ans sans interruption. Par ailleurs, il ne doit pas avoir commis d'infractions graves au code de la route.

 


La conduite accompagnée - formalités

Il existe plusieurs formalités à mettre en place pour que le jeune conducteur puisse bénéficier de la conduite accompagnée.

  • Le véhicule doit être équipé de deux rétroviseurs latéraux, et d'un signe indiquant qu'il sert à la conduite accompagnée
  • Une extension de garantie doit être demandée à l'assureur ou à la compagnie d'assurance et ce, dès l'inscription à l'auto-école de l'élève. Si l'accompagnateur a déjà commis des infractions graves, l'assureur peut refuser cette extension de garantie.